Protection des systèmes en fin de support

Ne négligez pas la sécurité des systèmes en fin de support

Ne rendez pas vos applications stratégiques vulnérables

La fin du support de plateformes d'entreprise répandues telles que Windows 2000 Server, Windows Server 2003 et Windows Server 2008 peut soulever certaines difficultés majeures pour les organisations qui exécutent des applications stratégiques sur ces plateformes.

En continuant à utiliser des plateformes et applications en fin de support, les organisations s'exposent à de nouvelles vulnérabilités, malware et violations de données.

Trend Micro Deep Security, optimisé par XGen, déploie un panel de techniques cross-générationnelles contre les menaces afin de protéger votre organisation contre les attaques exploitant des vulnérabilités non patchées. Vous minimisez ainsi les indisponibilités système et évitez toute perte de données sensibles de l'entreprise. 

Restaurez vos vulnérabilités avant qu’elles ne soient exploitées

Deep Security utilise un système de détection et de prévention des intrusions basé sur l'hôte pour maîtriser tout risque d'exploitation de vulnérabilités au sein des systèmes en fin de support.

Avec notre approche de sécurisation des serveurs et applications en fin de support, nous sommes en mesure d'appliquer des patchs virtuels aux systèmes vulnérables et d'empêcher ainsi les attaques de tirer parti de l'absence de patchs.

Restez protégé jusqu'à la migration

Si vous n'êtes pas prêt à migrer avant la fin du support, vous pouvez protéger les plateformes telles que Windows Server 2003 et Windows Server 2008 grâce aux fonctionnalités de sécurité réseau et système offertes par Deep Security.

Deep Security intègre un panel complet de fonctions de sécurité destinées à protéger les plateformes en fin de vie, permettant ainsi aux organisations de planifier sereinement leur migration.

Protection des systèmes obsolètes

De nombreuses organisations ont besoin de temps pour effectuer leur migration, s'exposant ainsi à de nouvelles vulnérabilités, menaces par malware et violations de données. 

*à partir du mois de février 2015