Dans son dernier rapport de sécurité, Trend Micro anticipe une multiplication des cyber-attaques pour les fêtes de fin d’année

Les experts révèlent une vague soutenue de sites de phishing utilisant la marque Apple et une recrudescence des malware ciblant les services de banque en ligne.

Tags: #TrendMicro #IOS #Phishing #KINS #BanquesEnLigne #JDSherry #SécuritéInformatique #Cyber-menaces

Rueil-Malmaison, le 14 novembre 2013 – Alors que les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, le rapport de sécurité de Trend Micro pour le troisième trimestre 2013 révèle une prolifération inquiétante de sites de phishing visant iOS, ainsi qu’une forte augmentation du nombre de malware ciblant les services de banque en ligne. Des découvertes qui appellent les consommateurs à davantage de prudence au cours de cette période de fêtes souvent synonyme de shopping intensif, afin de protéger leurs données personnelles et financières contre d’éventuels piratages.

« Les consommateurs étant de plus en plus attirés par l’aspect pratique des banques en ligne, les cybercriminels conçoivent de nouveaux outils à un rythme effréné afin de tirer profit du manque de vigilance ambiant », explique JD Sherry, Vice-President of Technology and Solutions chez Trend Micro. « Par ailleurs, si Apple a toujours été perçu comme un gage de sécurité face aux menaces, nos dernières découvertes montrent que les campagnes de phishing ciblant iOS continuent de se multiplier, mettant en péril les données personnelles des utilisateurs. Ces deux tendances augurent une potentielle explosion du nombre d‘attaques pour cette fin d’année, notamment parce que le mobile sera un élément clé des achats de Noël, tant pour les commerçants que pour les consommateurs. »

Après le pic constaté au second trimestre (5 800 en mai), le nombre de sites de phishing utilisant la marque Apple est resté stable sur le troisième trimestre, avec 4 100 sites identifiés en juillet, 1 900 en août et 2 500 en septembre. L’inquiétude est cependant d’actualité pour le quatrième trimestre, les analystes tablant sur la vente de 31 millions d’iPhones et de 15 millions d’iPads sur cette période.

Les chercheurs de Trend Micro ont également identifié plus de 200 000 infections par des malware ciblant les services de banque en ligne sur le troisième trimestre. Trois pays ont été pris plus particulièrement pour cible : les Etats-Unis qui représentent près du quart (23%) de l’ensemble des infections dans le monde, suivis par le Brésil (16 %) et le Japon (12 %). L’Allemagne et la France, les pays les plus touchés en Europe, ne représentent chacun que 3 % des infections. Ce chiffre bas est sans doute le résultat des hauts niveaux d’exigence en termes d’authentification à facteurs multiples pour les transactions bancaires dans la région. A noter également que les cybercriminels font appel à des techniques d’obfuscation* de plus en plus sophistiquées. Les chercheurs ont ainsi identifié des routines visant à bloquer les debuggueurs et à empêcher toute analyse dans le cheval de Troie KINS.

*Obfuscation : modification d’un code source de façon à le rendre illisible par l’être humain