Canalys positionne Trend Micro comme le leader mondial de la sécurité pour les petites entreprises

Trend Micro propose en effet des solutions sur-mesure offrant aux petites structures une protection maximale et évolutive

Tags: #Consumérisation #BYOD #Cloud #TrendMicro #PME #SécuritéInformatique #Cyber-menaces #ProtectionDesDonnées #APT #Worry-Free #SmartProtectionNetwork

Rueil-Malmaison, le 21 mai 2013 – D’après le cabinet d’analystes indépendant Canalys, le spécialiste de la cyber-sécurité Trend Micro s’impose comme le leader du marché des solutions de sécurité destinées aux petites entreprises, avec 18,2% des parts du marché mondial en 2012 (en croissance de 1,5% par rapport à 2011).

Canalys estime que les investissements des petites entreprises (1) en matière de sécurité des contenus (2) a représenté 28,4% du marché total (soit 2,3 millions de dollars) en 2012, ce qui correspond à une augmentation de 5,4% par rapport à 2011. Les segments les plus dynamiques sont l’antivirus, la sécurité contre les menaces Web et la sécurité de la messagerie. Par ailleurs, Canalys anticipe un taux de croissance annuel moyen de 7,4% entre 2012 et 2016. Ce marché devrait peser 2,5 milliards de dollars d’ici fin 2013, affichant ainsi une croissance de 10,4% par rapport à 2012.

La hausse des investissements dans ce domaine est principalement due à la complexité croissante des environnements informatiques. Le phénomène de consumérisation, ainsi que l’adoption accélérée des services Cloud, font aujourd’hui émerger de nouveaux défis pour les entreprises. Ces tendances pèsent d’autant plus lourdement sur les PME qui ne disposent pas forcément des moyens financiers et des ressources nécessaires pour mettre en place des stratégies de sécurité permettant de gérer l’adoption des nouvelles technologies au sein de leur structure, contrairement aux entreprises de plus grande envergure.

Selon Canalys, Trend Micro répond parfaitement à la problématique des petites entreprises, notamment grâce au lancement en 2012 de solutions adaptées et évolutives qui lui ont permis d’asseoir son positionnement sur ce marché.

Parmi ces solutions de sécurité, Worry-Free offre aux PME une protection simple, rapide et efficace contre les virus, les menaces APT et la perte de données. Proposée en mode Cloud, la solution s’appuie sur l’infrastructure Smart Protection Network™ (SPN) qui identifie et analyse les nouvelles menaces afin d’optimiser tous les produits et services de Trend Micro. Bénéficiant des dernières mises à jour en matière de sécurité, à l’image des millions d’organisations et d’individus protégés à chaque instant par SPN dans le monde, Worry-Free neutralise ainsi les menaces avant même qu’elles ne s’immiscent au sein du parc informatique (ordinateurs, serveurs de fichiers et serveur mail) des entreprises.

Trend Micro ne cesse d’enrichir sa solution Worry-Free via de nouvelles fonctionnalités avancées. A ce titre, la nouvelle version Worry-Free Business Security 8 lancée récemment s’adapte aux nouveaux besoins des PME et sécurise les équipements sous Windows, Mac et Android à partir d’une seule et même console Web. Grâce à celle-ci, les entreprises peuvent gérer la totalité de leurs équipements et s’assurer de la sécurité de leurs informations, quelle que soit leur situation géographique.

« Nous avons toujours accordé une attention particulière aux petites et moyennes entreprises. Nous sommes particulièrement contents des conclusions de l’étude Canalys qui soulignent notre volonté de toujours leur proposer des solutions à la pointe de la technologie et répondant à l’ensemble de leurs besoins en sécurité », précise Martina Mulas, Senior Manager, SMB Marketing and Sales Distribution, Trend Micro Europe du Sud.

(1) Dans le cadre de ce communiqué, la notion de petites entreprises fait référence aux entreprises de moins de 100 collaborateurs.
(2) Selon Canalys, le marché de la sécurité des contenus intègre les catégories de produits suivantes : antivirus, prévention des fuites de données, chiffrement, sécurité de la messagerie et sécurité contre les menaces Web.