Cisco valide la solution Deep Security de Trend Micro pour sa plate-forme Cisco UCS™

Les deux acteurs unissent leurs expertises pour proposer à leurs clients une offre intégrant la solution Deep Security, première plate-forme de sécurité sans agent disponible sur le marché.

Tags: #Cisco #UCS #DeepSecurity #VMworld #Cloud #VDI #CiscoDeveloperNetwork #Sécurité

Rueil-Malmaison, le 3 septembre 2012 - A l’occasion de VMworld, Trend Micro, leader mondial de la sécurité du Cloud, annonce que sa solution Deep Security 8 vient d’être certifiée pour sécuriser la plate-forme Cisco UCS™ *.

Première plate-forme de data center convergée du marché, Cisco UCS™ offre une infrastructure programmable intelligente, qui simplifie et accélère le déploiement des applications et services de premier ordre dans les environnements sans système d'exploitation, Cloud et virtualisés. Trend Micro Deep Security est la première solution de sécurité sans agent disponible sur le marché. Elle permet d’optimiser l’utilisation des machines virtuelles et fournit des applications de mise en conformité pouvant être déployées avec les solutions Cloud et Data center Cisco UCS™.

Grâce à Deep Security for Cisco UCS™, fruit de la collaboration entre Cisco et Trend Micro, les distributeurs vont proposer à leurs clients un outil à même d’accélérer l’évolution de leurs solutions pour data centers ou postes de travail virtuels (VDI). Ces derniers bénéficieront ainsi d’une meilleure consolidation de leurs machines virtuelles, d’une gestion plus conviviale et d’un niveau de sécurité et de conformité global, tout en augmentant leur retour sur investissement.

Les technologies Cisco UCS™ simplifient l’architecture, automatisent et centralisent les fonctions de gestion, tout en favorisant le déploiement rapide du Cloud computing. L’intégration de Deep Security dans le « Cisco Developer Network Marketplace » dont fait partie Trend Micro, permet d’étendre le périmètre de solutions certifiées Cisco UCS™, en intégrant des solutions de sécurité efficaces et reconnues sur le marché fonctionnant sur la plate-forme UCS™. Les clients ont désormais la garantie qu'augmenter le niveau de sécurité de leurs solutions UCS™ n’aura aucun impact négatif sur les performances de leurs infrastructures. Ils seront en effet en mesure d’atteindre des taux de consolidation élevés tout en limitant la complexité de la gestion.

Réunissant des développeurs externes logiciel et matériel, le Cisco Developer Network a pour objectif de proposer aux clients des solutions interopérables testées et éprouvées. Collaborant avec Cisco en tant que Développeur Agréé, Trend Micro répond ainsi aux besoins de leurs clients communs via une offre de solutions complémentaire. Des produits tels que Deep Security 8 permettent aux entreprises de déployer plus rapidement de nombreux dispositifs, applications ou services compatibles avec Cisco afin d’améliorer les fonctionnalités, les performances et la gestion de leur réseau Cisco. Pour plus d’informations sur l’interopérabilité de Deep Security 8 avec la plate-forme Cisco UCS™, cliquer ici.

« Nous sommes heureux d’annoncer notre collaboration avec Cisco UCS™, un des leaders des solutions d’infrastructures convergées », déclare Partha Panda, Vice President Business Developpement, Trend Micro. « L’accréditation de Deep Security, ainsi que notre participation au CDN, renforcent les bases du partenariat que nous avions déjà mis en place avec les distributeurs UCS™. Les deux sociétés pourront tirer parti de notre vaste écosystème de partenaires, offrir à notre réseau de revendeurs agréés la première plate-forme de sécurité sans agent compatible avec UCS™ et mettre à leur disposition les outils et les ressources nécessaires pour accompagner leur croissance grâce à cette nouvelle solution. »

Cisco, UCS, Cisco Developer Network Program et Cisco CDN Marketplace sont des marques déposées ou des marques de Cisco Systems, Inc. et/ou de ses filiales aux Etats-Unis et dans certains autres pays.

* Les tests d’interopérabilité sont conçus pour simuler les configurations clients courantes et ne remplacent pas les opérations de tests sur site associées à la phase d’implémentation.