Rapport trimestriel Trend Micro sur les menaces informatiques

L’utilisation par les cybercriminels d’événements tels que le phénomène « Linsanity », le décès de Whitney Houston et les nouvelles menaces sur Androïd ont dominé la scène mondiale du cybercrime

Tags: menaces informatiques, cybercriminels, cybercrime, cyber-attaques , Linsanity , attaques APT , malware , cyber-espionnage , vulnérabilités

Rueil-Malmaison, le 23 avril 2012 – Trend Micro annonce aujourd’hui les résultats de son premier « intelligence report » de l’année sur les tendances et menaces informatiques.

Au cours de ce premier trimestre, les chercheurs des TrendLabs ont assisté à une évolution significative dans la façon dont les entreprises et les professionnels de la sécurité appréhendent les attaques ciblées et les menaces avancées, qu’ils considèrent aujourd’hui comme des cyber-attaques furtives menées sur du long terme, au lieu d’incidents opportunistes comme par le passé.

Par ailleurs, les événements qui se sont déroulés au cours de ce trimestre tels que la « Linsanity », le décès de la chanteuse Whitney Houston ou encore d’autres bouleversements sociopolitiques à travers le monde, ont donné aux cybercriminels de la matière pour pénétrer et infester plus facilement les réseaux des internautes afin d’accéder à leurs données personnelles.

Les chercheurs des TrendLabs ont également souligné que les cybercriminels ayant lancé des attaques APT (Advanced Persistent Threats) se servent de leur expérience des précédentes attaques afin de déterminer laquelle aura le plus de chance de compromettre un réseau spécifique de victimes. La série de cyber-attaques Luckycat par exemple, a ciblé un nombre très diversifié de victimes en utilisant plusieurs types de malware, certains d’entre eux étant liés à d’autres attaques de cyber-espionnage.

Autres attaques, failles et arnaques notables du trimestre