Les plateformes BlackBerry et Apple sont les mieux adaptées à l’univers professionnel

Une nouvelle enquête menée par des experts Trend Micro et des analystes révèle quelles sont les plateformes mobiles les mieux sécurisées pour une utilisation en entreprise.

Tags: mobile platforms security Android BlackBerry Apple iPhone Smartphones WindowsPhone #mobile

Rueil-Malmaison, le 16 avril 2012 - Trend Micro dévoile les résultats d’un comparatif portant sur la capacité de plusieurs plateformes mobiles à être utilisées au sein de l’environnement professionnel. Cette enquête menée par Altimeter Group, Enterprise Mobility Foundation, Bloor Research et des experts de Trend Micro, démontre précisément, selon ces chercheurs, la primauté de BlackBerry 7.0, qui devance Apple iOS5, Windows Phone 7.5 et Android 2.3 de Google.

Les principaux résultats

Les différentes plateformes mobiles ont été évaluées selon de multiples critères : fonctionnalités intégrées de sécurité, sécurité des applications, processus d’authentification, effacement des données à distance sur un équipement, pare-feu, virtualisation... BlackBerry s’octroie la meilleure note moyenne (2,89), devant iOS (1,7), Windows Phone (1,61) et Android (1,37).

Synthèse des résultats :

D’après Nigel Stanley, Practice Leader en charge de la sécurité chez Bloor Research et co-auteur de l’étude, « les professionnels de la sécurité avec lesquels je travaille appréhendent ce phénomène de consumérisation et l’adoption particulièrement rapide des équipements personnels en entreprise. Au-delà des défis technologiques, les organisations doivent comprendre l’importance d’une charte pour sécuriser les appareils mobiles et sensibiliser les utilisateurs. ”

Raimund Genes, CTO de Trend Micro et co-auteur du rapport, précise : « Avec cette tendance inéluctable vers la consumérisation et le BYOD, chaque équipement mobile constitue un risque pour l’entreprise. L’étude révèle également que si certaines plateformes ont su s’adapter à l’univers professionnel, il n’en reste pas moins que des contraintes légales tendent à freiner leur adoption au sein des entreprises… il reste donc encore du chemin à parcourir. »

L’étude est disponible en anglais ici